textures minérales

 

 

 

Ici pas de support, pas de pinceau, pas le moindre outil du sculpteur, mais de la poudre de pierre, des pigments aux coloris infiniment sobres et du liant,
L'amalgame de la pierre broyée et des pigments ne s'improvise pas. L'émotion se doit d'être de la partie pour que les ocres brûlants deviennent désert craquelé par la sécheresse ou que les sombres gris striés d'une coulée blanche ou piquetés de rouille évoquent les ténèbres d'une nuit sans fin.
L'œil avisé y découvrira aussi la mélodie de l'aube première déboulant en demi-tons sur l'univers.
Magicienne, Claudine Péters-Ropsy transforme la matière en autant de poèmes bruts et abstraits qui poussent le "passant" à entrer dans le rêve qu'ils suscitent. Libre à lui de s'y perdre un moment pour écouter le murmure du temps.

Colette Bertot

textures végétales

 

 

 

 

Claudine Péters-Ropsy a installé dans la logique absolutiste d'un bleu royal les différents temps d'un conte et légende personnel. Partie de récoltes en plein champ, de grandes brassées d'herbes et de feuillages qu'elle transforme en pâte à papier, elle a défini simultanément un matériau, une technique, une esthétique et, bien sûr, une poétique qui n'appartient qu'à elle, sortant  définitivement des rangs de l'assemblage textile pour venir à la sculpture tout court et même aux archétypes d'une architecture minimale.

...Baigné par ce bleu intense qui paraît concentrer en lui toute la violence de la nature et de son asservissement, porté par des formes aussi simples que la vasque, la colonne, le toit, la porte, un espace se crée, tout en sérénité, ponctué de repères essentiels. Un espace un peu oriental dont le climat apaisé appelle à la méditation sans taire pour autant les rigueurs de la démarche.

Danièle Gillemon

Vers le haut de la page

©Claudine Péters-Ropsy - Artiste plasticienne - Webmaster Bernard Péters 2007-2016